"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire



12 juillet 2012

"Allo ? Vous avez un nouveau... record !"

Mon grand père maternel fait certainement partie (même si à l'origine on ne les appelait pas encore comme ça) des premiers geeks.
Toujours à l'affût des gadgets technologiques, il a suivi la formidable évolution qui est partie de rien ou presque, pour en arriver là où nous la connaissons aujourd'hui. Preuve en est, il y a peu de temps, l'acquisition d'un ordinateur a freiné son envie d'iPod. A 90 ans, c'est quand même un signe...

Puisque j'ai hérité de ce trait de caractère (entre autres), la Pomme m'a croqué.
Et puisque je fais aussi du vélo, il y a 2 applications (valables aussi sur Androïd) qui ont retenu mon attention : Strava et Runtastic.
"Pourquoi faire ?" me direz-vous. Franchement, si on commence à rentrer dans l'utilité ou non des gadgets, on va gagner du temps.
En fait, l'une comme l'autre sont des applications ayant pour base un GPS (rien à voir avec "j'ai PS !" de notre cher président). Vous déclenchez le chrono au moment où vous montez sur le vélo et après, vous ne vous occupez plus de rien. Sauf, à la limite, de pédaler un peu...

Runtastic est bien fait. Vous vous situez sur la carte (comme un GPS alors ?) mais ça vous donne tout, un peu comme un compteur et une fois la session terminée, lorsque vous enregistrez, ça permet de tout analyser. 
En plus des données traditionnelles fournies par un compteur, vous trouvez également, la vitesse moyenne de chaque kilomètre parcouru, l'altimétrie, etc...

De plus, lorsque vous finalisez votre enregistrement, c'est automatiquement envoyé sur le site Runtastic et ça vous permet de voir vos sorties précédentes, les cumuls, etc...

Fonction sympa aussi, le suivi en temps réel sur le site où on peut suivre tous les geeks à pédales du coin...

Les graphismes sont plutôt jolis et sympathiques, ça donne envie de jouer avec. J'adore !

















Et Strava me direz-vous ?
Ben, en fait, c'est un peu pareil sauf que l'on ne voit pas sa position directe sur la carte (ou alors, je n'ai pas encore trouvé. Ce qui est possible aussi). C'est aussi un peu plus basique en termes de graphisme.


















Par contre, vous pouvez définir des "segments" de votre parcours (d'un point A à un point B) et le partager sur le site Strava
Et c'est là que ça devient bon, ou pas. 
Si vous passez sur un segment déjà défini par un autre utilisateur, ça donne un classement chronométré de cette portion de parcours... Si vous avez le meilleur temps, vous devenez KOM (King Of Mountain / Roi de la Montagne). Même si c'est plat ou même, encore plus dingue, si ça descend ! Si vous êtes second ou troisième du tronçon, vous recevez quand même un trophée virtuel indiquant que vous êtes sur le podium.

Donc, évidemment, le jour où je l'ai installé, j'ai voulu savoir qui "faisait quoi où" grâce à la fonction "Explore" qui vous montre les segments répertoriés autour de votre position.
Et qu'est-ce que je vois ? Il y a un segment entre l'Isle Jourdain (où je travaille) et Lévignac (sur la route du retour vers mon domicile), de 10.7km. Et c'est... tout plat (ou presque) !
Le meilleur chrono est de 18mn13s soit 35.4km/h de moyenne. Joli. Toutefois, je m'aperçois que le 2ème et le 3ème temps ont été réalisés le même jour que le premier. Il ne m'en faut pas beaucoup pour penser que les 3 lascars l'ont fait ensemble.

Le 1er jour où je le tente, ce n'est pas de bol car le vent d'Autan souffle. Je l'ai dans le nez. Accessoirement, j'ai aussi mon sac à dos. Qu'importe, je tente. Je pars quand même "tranquille/souple" car au premier point du tracé, j'ai moins de 2km d'échauffement. Et pourtant, surprise, à l'arrivée, je suis en 16mn53 soit... 38.03km/h de moyenne. KOM.
Pour autant, je pense que c'est améliorable si les conditions météo sont avec moi. Et puis, il y a aussi le tronçon à la sortie de Montaigut... Une côte de 1km environ. Il me faudra faire des choix car si je pars vite, je ne pourrai pas être au top dans la bosse, seulement à 4km de la fin du premier segment. Cruel dilemme.

Vendredi dernier, le vent est favorable. Je n'ai pas de sac à dos. Ayant déjà le meilleur temps, je choisis de partir "doucement", sans dépasser 150 pulsations. Ça me permet de m'échauffer et de pouvoir tenter, bien que ce ne soit pas mon domaine de prédilection, la côte de Montaigut. Et là, surprise (vu seulement à l'arrivée), je claque un nouveau record à 40.0km/h tout pile ! 
Ça me laisse un peu de marge vis à vis de mes concurrents directs. En revanche, si ça devait être battu (n'est-ce point le propre d'un record ?), il est certain que j'irai m'échauffer un "peu" avant...


Ce jour là, dans la côte de Montaigut, il n'y aura pas de miracle. L'inertie sera plus forte que mes cuisses. Même si, au final, je me classe 3ème à 21s du premier et à 23,6km/h de moyenne.

Alors évidemment, c'est un jeu à la con où il faut quand même être très prudent et bien se connaitre. Mais franchement, ça me plait beaucoup. Forcément. 

Seuls petits bémols que je peux reprocher, c'est que le téléphone (oui, parce qu'au début, c'est fait pour téléphoner ce joujou...), je l'ai dans la poche du maillot ou dans mon sac à dos. Alors du coup, pas trop évident pour voir en direct mais bon, un support sur le cintre ou la potence, je ne trouve pas ça top non plus. Et il y a déjà le compteur/cardio...
Ensuite, mais ça, c'est un peu la maladie des smartphones dès que l'on joue avec (tout le temps, de par le fait...), l'autonomie est plus que réduite. Dans le cas de l'utilisation du GPS, il abandonne au bout de 4h30. 
Pas si mal me direz-vous mais pour la Traversée des Pyrénées prévue dans 15 jours (boudu, déjà !), ça va limiter ma frénésie. Faudra quand même essayer.


P.S.: j'ai tout compris ;-)


7 commentaires:

Frédéric Morancho a dit…

Excellent ! Je me les procurerai... le jour où je reprendrai le vélo !
Fred
PS : "session", pas "cession" !! ;-)

Sylvain Dengreville a dit…

Même si on veut le donner ? :-p

Coyote a dit…

Oh pu....unefaute d'orthographe....le mythe s'effondre...et moi avec :-(

Christophe CASTES a dit…

Tout pareil pour Strava... mais en poussant le vice un peu plus loin. Qu'est-ce qui nous affirme que le chrono réalisé sur le segement l'a bien été sur un vélo ?! Y'aura bien des tordus pour aller faire des chronos en scooters, motos ou voitures !!!

Sylvain Dengreville a dit…

Perso, pour rouler à 40km/h, je ne sors pas la voiture.
Au prix où est le gasoil ;-)

lucho61 a dit…

Je découvre ton blog, et je suis séduit. Cyclo moi même je viens de découvrir strava et je trouve ça amusant. Longue vie à ton blog et bonne route.

Sylvain Dengreville a dit…

Bienvenu à bord !
Content que ça te plaise. J'essaierai de faire au mieux pour continuer dans le même sens :-)